Coopération scientifique

 

Vietnam

La guerre du Vietnam a été pour moi le premier engagement politique dans l'adolescence en particulier lors du gouvernement de Pierre Mendes France. Cet engagement n'a pas cessé jusqu'en 1975.

J'ai participé à la création du Collectif universitaire et scientifique dont vous trouverez une bibliographie dans le livre d'Yvonne Capdeville (lien ci-dessous). Ce collectif animé parmi bien d'autres par les magnifiques personnes que sont ou que furent l'historienne Madeleine Rebeyrioux, l'astrophysicien Henri Van Regemorter, l'électronicien Alain Teissonière, la biologiste Yvonne Capdeville, la spécialiste des bibliothèques Nicole Simon a aidé pendant la guerre à maintenir et à développer le potentiel scientifique du Vietnam au Nord. Une action a été spectaculaire, celle de la bibliothèque pour Hanoi, mais le travail de fond a été exemplaire. J'ai fait quatre missions scientifiques au Vietnam pendant la guerre et rencontré bien des gens de très grande qualité dans un environnement difficile. La coopération avec Orsay s'est étendue au Sud, notre équipe sous l'impulsion de Jean Coursol a collaboré au développement du laboratoire de génétique quantitative dans ce qui était alors la toute nouvelle université de Cantho.

FACULTÉ DES SCIENCES D'ORSAY ET LE VIETNAM De la solidarité militante à la coopération universitaire (1967-2010)

 

  1. Clapem

  2. Cuba

  3. Algérie

  4. Vietnam

  5. Afrique subsaharienne

Didier Dacunha-Castelle Janvier 2016 -- Webmaster: ec[a]4edre.fr